faire un bilan de compétences

Le plus gros problème avec le bilan de compétences

Si vous ne trouvez plus de sens dans votre job actuel et que vous êtes totalement perdu·e sur ce que vous pourriez faire à la place, votre premier réflexe sera peut-être d’entamer un bilan de compétences. Si cela peut être une bonne idée sur le papier, dans la réalité, le bilan de compétences peut compromettre vos chances de trouver votre job idéal. Je vous explique pourquoi dans cet article.

Démarrer votre quête du job idéal par un bilan de vos expériences passées peut sembler logique. Après tout, on vous a appris qu’il était primordial de construire un CV cohérent, qui se “raconte bien”. Donc, votre prochaine étape professionnelle devrait nécessairement avoir un lien avec votre activité actuelle. Il faut dire aussi que la démarche est rassurante puisque vous connaissez bien votre passé. Votre futur quant à lui reste à construire.
Pourtant, cela va réduire fortement vos chances de succès de 2 façons.

Vous limitez le champ des possibles

Si vous vous contentez de lister les compétences que vous avez développées dans vos précédents emplois, vous risquez de trouver au final un job qui s’inscrit dans la suite logique de ce que vous avez fait précédemment. Or, si vous cherchez à changer de métier, ce n’est pas pour rester dans le même domaine.

C’est ce qui m’est arrivé lorsque j’ai fait un bilan de compétences il y a quelques années. Je n’étais pas épanouie dans mon job et je cherchais d’autres options de carrière. Avec l’aide du consultant qui m’accompagnait, j’ai listé les compétences acquises pendant mes différents postes en marketing afin d’explorer les opportunités pour un prochain job. Je me suis retrouvée avec, comme pistes possibles, uniquement des jobs en lien avec mes précédentes missions (autour de la fonction commerciale principalement). Quelle déception ! Moi qui aspirais à un changement plus radical…

En vous basant uniquement sur vos compétences et vos expériences passées, vous risquez de ne considérez qu’une partie restreinte des possibilités qui s’offrent à vous.

Vous risquez de passer à côté de métiers pour lesquels vous pourriez devenir excellent·e

Même si vous décidez d’ouvrir votre champ des possibles et d’investiguer largement différentes options, si vous gardez à l’esprit que vous devez trouver un job pour lequel vous avez déjà les compétences nécessaires, vous allez certainement passer à côté de métiers dans lesquels vous pourriez devenir excellent·e.  Les compétences que vous avez listées sur votre CV sont celles que vous avez développées dans le cadre de vos précédents postes. Mais, quid des talents que vous n’avez pas encore eu l’occasion d’explorer ? Il est fort à parier qu’une majorité de ces talents vous sont même inconnus !

Le plus gros problème du bilan de compétences est donc qu’il peut réduire vos chances d’identifier le job de vos rêves, celui dans lequel vous pourriez exprimer vos talents. Mais alors, que faire à la place ? Ce sera l’objet de mon prochain article 🙂

Vous avez déjà fait un bilan de compétences et vous avez été déçu·e du résultat ? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire. Vous pouvez aussi me dire si au contraire cela vous a été utile 😉

Pour partager l'article :
  • 8
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire