4eme mois

4ème mois de ma nouvelle vie : départ imminent et culpabilité

Dans l’article présentant mon challenge, j’évoquais la prochaine et dernière étape de mon changement de vie. Après avoir démissionnée de mon job salarié pour créer mon activité de coach, l’objectif était de quitter la région parisienne pour nous installer, ma petite famille et moi, en province. Ce projet, que nous nourrissons depuis tant d’années, se concrétise enfin ! Il y a 2 mois, après 7 mois de recherches, 4 séjours sur place, une bonne trentaine de visites et presque autant de déceptions, nous avons trouvé la maison de nos rêves dans une région que nous adorons : la Bretagne 😍

Une vie bien différente à venir

On voulait du changement, on sera servi ! On quitte notre ville de banlieue parisienne de 30 000 habitants pour un petit hameau de quelques maisons… Pas complétement isolé quand même puisque le bourg le plus proche n’est qu’à 1,5 km. Pour nous tenir compagnie, nous aurons 5 poules et 1 coq laissés par les propriétaires actuels. Le grand jardin est bordé par un petit ruisseau au sud. On y entend les oiseaux chanter, et les vaches du pré voisin font tinter leur clochettes. Calme et sérénité au programme.

Le grand tri

Mais d’ici là, nous avons un déménagement à préparer, et ce n’est pas une mince affaire ! En vue du déménagement, et dans l’optique de mettre notre maison actuelle en vente, nous avons entrepris un immense tri de nos affaires. Et cela fait un bien fou ! Je me sens beaucoup plus légère après avoir donnée une bonne partie de ma garde-robe :
– les vêtements que je n’avais jamais vraiment aimés – portés à de rares occasions seulement ;
– ceux que j’avais trop mis ;
– et enfin ceux dans lesquels je ne rentrerai plus – il faut bien l’accepter !

La préparation du déménagement donc, la mise en vente de notre maison, d’autres tâches administratives chronophages ont fait que, le travail, en ce moment, n’est pas ma priorité. Cela fait plusieurs semaines que je n’arrive pas à atteindre mes objectifs de création d’articles. Ce qui me fait énormément culpabiliser !

Culpabilité, quand tu nous tiens !!

Ce sentiment de culpabilité, je ne le connais que trop bien. Coupable de ne pas avoir bouclé la “to do list” du jour, coupable de ne pas être assez rapide, efficace, performante. Dans ma vie de salariée, je me sentais même coupable d’être en arrêt maladie ! Je me souviens de cette fois où j’avais repris le travail alors que, clairement, je n’étais pas encore remise d’une rhino pharyngite carabinée. Résultat ? J’ai dû quitter le boulot en milieu de journée tellement j’étais mal ! Et bien sûr, j’étais repartie pour plusieurs jours d’arrêt ! Rappel à l’ordre de mon corps qui sait se faire entendre lorsque ma tête ne l’écoute pas assez…

Le problème, c’est que, si je suis honnête, le travail ne sera pas ma priorité pendant quelques temps encore. Il y a encore pas mal de choses à faire pour préparer le déménagement, et le départ approchant, j’ai envie de profiter de ce temps qu’il nous reste en région parisienne pour voir nos familles et nos amis. Et une fois sur place, nous aurons besoin de temps pour nous installer et tout simplement découvrir notre nouvel environnement.

Ma résolution : lâcher prise !

Alors, j’ai décidé de lâcher prise. Le travail, faire vivre ce blog, ce sera sans pression jusqu’à la rentrée de septembre. Et, gros challenge, je vais essayer de ne pas culpabiliser je ne vais pas culpabiliser. Parce que c’est ok de prendre des vacances, et que ces moments de vie sont suffisamment précieux pour ne pas les gâcher avec un sentiment de culpabilité inutile. Après tout, le sens de ma reconversion et de mon changement de vie était justement de pouvoir profiter sereinement de ces moments privilégiés !

Et vous ? Vous arrive-t-il de culpabiliser de ne pas en faire assez ?

Pour partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire