A la recherche du job idéal

A la recherche du job idéal

Si vous cherchez à identifier quel pourrait être votre job idéal, le bilan de compétences n’est pas toujours la bonne démarche à adopter. J’explique pourquoi dans mon article “le plus gros problème avec le bilan de compétences“. Alors, que faire à la place pour trouver votre job de rêve ? C’est l’objet de cet article.

Commencez par mettre de côté vos expériences passées

Bien que cela semble contre-intuitif, la meilleure chose à faire est d’explorer le plus largement possible les options, sans tenir compte des métiers ou domaines en lien avec votre métier. Ce n’est pas évident, j’en conviens. Vous pouvez être tenté·e de vous rassurer en cherchant un environnement où vos compétences actuelles seraient utiles. Cependant, en faisant cela, il est fort probable que vous ressentiez le même inconfort que dans votre job actuel.

Pour illustrer mon propos, je voudrais vous partager mon expérience. Bien que je sois restée pendant 13 ans dans la même entreprise, j’ai occupé différents postes dans le domaine du marketing – ma zone de confort. J’ai exploré différents départements de cette entreprise, en France mais aussi à l’étranger.
A chaque fois, cela se passait de la même manière. Je ne me plaisais pas dans mon job, et donc je cherchais un nouveau poste marketing dans un autre département de l’entreprise. Lors de chaque prise de poste, j’étais heureuse de rencontrer de nouvelles personnes, découvrir un nouvel environnement et de nouveaux enjeux. Mais très vite, je voyais ce qui allait, à coup sûr, m’épuiser ou m’énerver. Je suis devenue meilleure à ce jeu-là au fur et à mesure des prises de poste ! La conclusion était claire : jamais je ne pourrai m’épanouir dans un job dans le même domaine. Changer d’environnement n’allait en rien modifier cet état de fait.

Aujourd’hui, je suis pleinement épanouie dans mon job de coach. Il n’y a pas de lien direct entre mes précédentes expériences professionnelles et le coaching. Pour autant, ce choix de carrière est très positif pour moi. Si je n’avais considéré que les postes ou les métiers en lien direct avec mes précédentes expériences, nul doute que je n’aurais pas exploré les métiers de l’accompagnement.

Aussi, je vous invite à vous libérer de votre passé. Partez à l’exploration de toutes les possibilités qui s’offrent à vous. Si vous définissez votre prochain job par rapport à ce que vous avez toujours fait, vous obtiendrez ce que vous avez toujours eu : un job qui ne vous convient pas.

Explorez les compétences développées en dehors de votre activité professionnelle

Ce serait une erreur de limiter l’exploration de vos compétences et de vos talents à ceux que vous déployez uniquement dans le milieu professionnel. Quid de vos activités associatives ? Ou de vos loisirs ?

Vous pouvez aussi vous demander pour quelles raisons vous sollicite-t-on dans le cadre personnel. Vous êtes l’ami·e à qui on demande toujours d’organiser les activités du week-end ? C’est sans doute que vous avez le sens de l’organisation, et de la créativité à revendre. C’est vous qu’on appelle pour une peine de cœur ou une baisse de moral ? Cela prouve que vous avez une bonne qualité d’écoute et d’empathie. Etc.

Vous aussi, vous avez sûrement des compétences qui ne sont pas listées dans votre CV, mais qui, pourtant, ont de la valeur. Peut-être faudra-t-il les utiliser un peu différemment, mais quoi qu’il en soit, elles sont bel et bien là.

Gardez à l’esprit que plus vos compétences sont évidentes pour vous, naturelles, et ne vous demandent pas d’effort, plus il s’agit d’une mine d’or qu’il faut absolument exploiter. N’hésitez pas à interroger votre entourage familiale ou amical. Demandez-leur pour quoi, selon eux, vous êtes doué. Vous pourriez être surpris du résultat !

Soyez curieux et suivez votre instinct

Partez à la recherche d’activités ou de métiers qui vous inspirent. Je vous recommande à ce stade de ne pas vous censurer et de simplement suivre là où vous mènent votre instinct et votre curiosité.

Une fois que vous avez trouvé les activités ou les métiers qui vous inspirent, allez à la rencontre de professionnels dans ce domaine. Demandez-leur quelles sont réellement les compétences utiles, quelle est la réalité de leur quotidien, quelles difficultés rencontrent-ils, etc. Cette étape de confrontation à la réalité est très importante. Vous en apprendrez bien plus qu’en faisant des recherches sur internet. A vous de décider ce que vous ferez ensuite !

Bien que cela soit le premier réflexe lorsqu’on envisage de changer de métier, démarrer votre quête du job idéal par la liste des compétences que vous avez développées dans vos jobs précédents limite fortement vos options. Inspirez-vous de vos hobbies, passions et de vos talents naturels pour explorer toutes les options possibles. Vous serez surpris de ce que vous pourrez y trouver.

Vous pouvez me dire en commentaire ce que vous inspire la quête de votre job idéal 😉

Pour partager l'article :
  • 3
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire